Le recyclage des déchets de bureau

Le tri à la source permet permet de valoriser les déchets de bureau.

Le papier issu d’activités de bureau contient beaucoup de papier blanc, ce qui le rend recyclable en papier d’impression d’écriture. Le papier en ramettes contient de 8% à 12% de papier recyclé.

Depuis le 1er juillet, un décret de mars 2016 impose aux administrations d’opérer un tri du papier à la source

informe Gregory Lemée.

En juin 2015, Grégory Lemée, jeune entrepreneur et gérant de Bureau Recyclage, a présenté son offre qui a déjà adoptée par 40 entreprises sur l’île.

L’objectif de Bureau Recyclage est de créer de l’emploi adapté pour des personnes handicapées. La collecte atteint déjà 12 tonnes cumulées et progresse rapidement. Nous opérons à partir de 39 euros, pour un passage mensuel, et nous proposons à la vente des centralisateurs, qui sont des conteneurs permettant d’accueillir le papier d’une dizaine de collaborateurs pendant quinze jours.

Ces centralisateurs, conçus et fabriqués par l’atelier adapté La Cartonnerie Les Petits Dalons, à Saint-Pierre, sont personnalisables grâce à un choix de photographies du patrimoine naturel réunionnais en haute définition.

On y ajoute le logo de l’entreprise qui peut ainsi valoriser sa démarche de responsabilité sociétale auprès de ses collaborateurs et auprès de ses clients. Bureau Recyclage propose aussi des corbeilles individuelles, pour le tri à la source sur les postes de travail, et organise une séance de sensibilisation collective aux enjeux de sa démarche. L’entreprise propose également des services de désarchivage et de destruction de documents confidentiels, en partenariat avec Cycléa.

source : supplément de l’Eco-Austral n°312